« Considérer que ceux qui ne se font pas vacciner sont forcément anti-vaccins est une grosse erreur »

Obligation vaccinale, pass sanitaire… Les nouvelles mesures de Macron pour contrer l’épidémie misent sur la contrainte. « Il n’y a aucune pédagogie », déplore Jérôme Martin, de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament. Entretien. #vaccin #PassSanitaire bastamag.net/pass-sanitaire-ob

Pour Jérôme Martin de l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, « nous sommes dans un pays où les autorités ne veulent pas faire de santé communautaire. C’est une vision assumée des autorités de nier les inégalités, avec le discours que «quand on veut on peut», et que ceux qui ne se font pas vacciner sont forcément des anti-vaccins. C’est une grosse erreur.»

Entretien 👉bastamag.net/pass-sanitaire-ob

« La confiance vaccinale se construit par la transparence, sur les essais des laboratoires, sur le suivi des effets indésirables, pour comprendre sur quelle base sont prises les décisions »

Entretien avec Jérôme Martin
de l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, à lire en accès libre sur @bastamag
bastamag.net/pass-sanitaire-ob

Follow

Le soucis est simple : pour éduquer il faut avoir des personnes pédagogue, mais pour avoir ces personnes il faut des fonds.

Où sont passés toutes ces petites associations populaire dont la mission était la pédagogie ?

Suivez l'argent, c'est une réponse a cette destruction 🙄
--
@bastamag

@isserterrus @bastamag C’est dur de faire croire à la population que le gouvernement s’inquiète de sa santé quand il ferme les hôpitaux à tour de bras avant et pendant la pandémie et finance une société pharmaceutique qui met à la porte ses chercheurs. Quand il ferme les postes de soignant, quand il casse son système de protection de santé et de perte de travail, son salariat et sa retraite.

Comment lui accorder la confiance quand il recommande de ne pas porter de masque quand tout le monde le recommande autour du monde. Quand Castaner casse les arrêtés municipaux demandant de porter des masques. Quand on doit être le seul pays aux frontières aéroportuaires en open-bar. Je suis revenu d’Espagne le 1er mars 2020 (en voiture) et du japon le 15 mars 2020, il n’y avait que des contrôles d’identité robotisés les douaniers étaient effrayés, et ça n’a pas changé d’un poil an 1 an 1/2). C’est également le gouvernement qui a refusé la production de tests lorsque les vétérinaires qui en avaient la capacité le proposaient. C’est le gouvernement qui confine quand il y a un risque de contestation sociale (1er mai, jour de l’an) et déconfine quand il y a des brousouffs en jeu (noël, vacances).

Je ne comprend non plus l’intérêt de vacciner des personnes qui ont déjà les anticorps, et il y en a un paquet, habitués en raison des différentes vagues de coronavirus et déjà atteins puis guérit. Il pourrait au moins être permis de prouver cela. Et enfin, les jeunes adolescents sur lesquels les bénéfices n’ont pas encore été démontré et il semble y avoir des risques.

Je ne suis pas vacciné, je travail à domicile, donc vraiment pas prioritaire, fait les courses dans quelques magasins de mon quartier et marché. J’ai toujours porté le masque et suivit les recommandations des médecins,et fait la sourde oreille à ceux de Macron en qui je n’ai jamais eu aucune confiance, déjà pour ce qu’il a fait en tant que ministre des finances sous Hollande. Je ferais probablement un test de présence d’anticorps, je ne crois pas avoir échappé à la contamination malgré mes précautions (grosses fatigues et problèmes respiratoires), mais avoir eu la chance d’être moins chargé que d’autres obligés de prendre les train/métro/bus pendant les périodes de « confinement ». Je préfère éviter le vaccin si possible, on verra dans quelques mois, quand les prioritaires le seront, et selon les anticorps déjà présents.

C'est un beau témoignage, j'en perd ma plume. Bravo, tout simplement.
--
@popolon @bastamag

Sign in to participate in the conversation
Sociala.Me

Instance Mastodon géré par Sociala.Me (et son créateur : TeddyBeard) Serveur privé uniquement sur invitation de la part de l'un des modérateurs.